• Post category:Actualités

Plusieurs projets voient le jour dans notre région : Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Dordogne, Pyrénées Atlantiques, Gironde, Haute-vienne…

Des projets ruraux avec des activités économiques et d’autres au cœur des villes.

Des projets plus anciens qui avancent notamment les deux projets de coopératives dans la métropole bordelaise : H’nord et Boboyaka.

Dans cette newsletter, Atcoop relaye les nouvelles sur ces projets.

Pour ce mois de septembre, voici les nouvelles de H’nord à Bordeaux, Hicéo à La Rochelle, Le Rhizome sur belle à Mareuil en Périgord et Rout’heArt Oasis à Saint Pierre d’Eyraud (Dordogne).

H'nord à Bordeaux

La Coopérative H’Nord est dans l’attente d’une réponse de la Métropole quant au planning de la pose des réseaux et à l’information toujours manquante sur l’altimétrie. Ainsi informés,  nous pourrons envisager la suite de notre travail dans la sérénité, car il faut vous avouer que nous commençons à nous impatienter !
Notre site internet (h-nord.com) s’enrichit chaque jour, il a été réalisé par un bénévole parisien, sympathisant de notre projet..

Le Rhizome sur Belle à Mareuil en Périgord

Le Rhizome sur Belle, au cœur du village de Mareuil en Périgord, est un projet d’habitat participatif intergénérationnel basé sur la solidarité, la gestion sobre des ressources et des besoins où la culture et la créativité seront privilégiées.
Pourquoi ? Pour répondre à un rêve :
• Pour inventer un futur solidaire et convivial
• Pour vivre une aventure collective
• Pour briser l’individualisme parce que la coopération et le vivre ensemble sont deux lois fondamentales du vivant,
• Pour répondre à une problématique d’isolement et d’économie

Ce lieu de vie, composé de 7 logements et d’espaces communs (salle commune, buanderie, ateliers, jardin, chambre d’amis) sera situé en centre bourg à proximité de la crèche et des écoles et collège. La commune nous a attribué un terrain viabilisé à proximité de tous les services (commerces, maison médicale, centre social, …) ce qui permet de limiter l’utilisation de la voiture.

  • Actuellement nous en sommes à une étape de concrétisation du projet par l’élaboration du montage juridique et financier, la constitution du groupe d’habitants (5 logements sont déjà pourvus, nous recherchons encore 2 foyers dont une famille avec enfants). Nous pouvons commencer à imaginer un démarrage des constructions début 2023 et un emménagement courant 2024.
    Un site permet aux personnes intéressées de suivre notre projet :
    lerhizomesurbelle.fr
    Notre contact : lerhizome24@gmail.com

Rout'heArt Oasis à Saint Pierre d'Eyraud

« Rout’heArt Oasis » recherche quelques coopérateurs pour son écolieu, situé à 15 km de Bergerac, en Dordogne (à 80km de Bordeaux).

Un ruisseau court entre la zone constructible et les 3ha agricoles dédiés à la permaculture et à la sauvegarde du patrimoine naturel. Un séchoir à Tabac restauré et équipé sert de «maison commune» et permet des activités initiées par l’association.

Rout’heArt :l’art de cheminer avec cœur, vers l’unité, chacun à son rythme et selon sa sensibilité. Un espace pour expérimenter le présent en conscience,l’intelligence collective, la coopération, la confiance en la vie.

Pour cela, nous utilisons des outils de communication bienveillante, horizontale et favorisons la participation des enfants.

Un collectif d’une dizaine de personnes, initié à la sociocratie, s’investit activement. Il fonctionne au consentement et a décidé la création d’une SAS coopérative d’habitants, à réaliser avant décembre 2021 afin de soutenir le projet de construction. L’association « Avec RoutheArt » (ou ARA) est née en mai 2021 afin de partager nos valeurs, nos outils et enrichir nos ressources.

Une délégation a œuvré avec une architecte jusqu’à obtenir en juin 2021 le Permis de Construire 502m² en habitat groupé-partagé-écologique.

Rout’heArt s’ouvre à des familles avec enfants, des couples, des célibataires qui partagent ses valeurs, veulent et peuvent habiter et/ou financer les logements de la coopérative, avec nos quatre futurs foyers actuels. Deux ou trois logements (selon la surface qu’il vous faut) sont ouverts à des habitants sur la Route du cœur.

Tout prêteur solidaire pour financer l’habitat est également bienvenu dans le projet.
voir le blog www.routheart.canalblog.com

Hicéo à La Rochelle

Dix-huit logements en zone urbaine, à La Rochelle, sous statut coopératif, c’est le pari que tente, à son tour, de faire HICéO. Structuré pour le moment en Association, un groupe d’une quinzaine de motivé-e-s travaille en Commissions, en Plénières, scandées par des Séminaires bimestriels. Une Raison d’être et des Statuts sont passés par les fourches caudines de nos débats âpres mais riches. La même atmosphère règne dans la Commission Habitat qui travaille en coordination avec notre AMO, Emily Peterson du Cabinet Trait d’Union, pour déterminer le cahier des charges de notre futur bâtiment. Dans la Commission Finances, supervisée par At’Coop, l’étude de notre prévisionnel et la recherche de financeurs nous mènent dans les arcanes d’un réalisme au service de nos utopies. La Commission Immobilier, elle, est à deux doigts de nous positionner dans l’écoquartier Bongraine, dans la ceinture rochelaise, sous conditions des évaluations, des dispositifs et des résultats concernant la pollution des sols. Dès que des garanties nous serons présentées, nous ferions le choix de nous loger dans ce quartier essentiel dans le développement de la Cité. Ce serait assurément source d’un souffle attendu depuis deux années de constitution chaleureuse et de travail acharné de notre équipe.
Rejoignez la trentaine de sympathisants, d’adhérents ou de candidats au logement HICéO via notre site https://www.cooperativehiceo.fr.o.

Boboyaka la Castagne à Bègles

LES « BOBOYAKA », UN BEAU PROJET COOPERATIF  POUR HABITER ET VIEILLIR ENSEMBLE AUTREMENT

A l’origine du projet, quelques amis confrontés au vieillissement de leurs parents, s’interrogent sur leur propre avancée en âge et germe l’idée et l’envie de ne pas vieillir isolés ou dans un lieu non choisi par eux.
    Pourquoi ne pas prolonger leur amitié en partageant un habitat groupé, dans un cadre de vie convivial, écologique et solidaire, où chacun aurait sa part d’indépendance mais aussi des lieux communs d’échange où se retrouver pour « faire ensemble » !!?

    Les « Boboyaka » sont nés !  Inspirés des « Babayagas », ces femmes de Montreuil dont ils admirent l’énergie, la réflexion intellectuelle et la volonté de partage et d’entraide, leurs choix seront toutefois différents dès le départ !

    Au fil du temps, le groupe d’origine a évolué mais les nouveaux arrivants ont tous la même philosophie et adhérent aux mêmes principes de solidarité, de démocratie, d’autogestion et de coopération.

    Une association est d’abord créée, suivie d’une SAS qui sera propriétaire du lieu, sera l’interlocuteur des pouvoirs publics et des banques, qui financera le projet et à laquelle chaque coopérateur versera des parts sociales.

    Un terrain est trouvé à Bègles (proche de Bordeaux) et un énorme travail attend alors les coopérateurs dans leur démarche de réflexion sur leurs lieux de vie, de recherche d’un architecte qui mettra en œuvre ce à quoi ils rêvent, de recherche de financement, de subventions, d’emprunts, de communication pour faire connaître le projet et recevoir de nouveaux coopérateurs.
Ils ont la chance d’être secondé par le COL (Comité Ouvrier du Logement) et ils apprennent énormément de choses sur la construction et les règles d’urbanisme… entre autres !

    Beaucoup d’aléas aussi mais toujours l’envie chevillée au corps de voir aboutir ce projet auquel ils croient si fort…. !

    La période récente de pandémie a montré combien l’habiter ensemble en partageant des valeurs communes était primordial pour mieux réagir à l’adversité et garder énergie et dynamisme.
Nous pensions, pensons encore plus, qu’une vie solidaire porte plus de promesses qu’une vie solitaire.
    Alors oui, nous y rêvons, nous y croyons et nous le ferons, ce projet !